Samurai Deeper Kyo


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fan fic sur le RP

Aller en bas 
AuteurMessage
CheeLine
Encapuchonné
CheeLine

Nombre de messages : 433
Localisation : Valinor
Date d'inscription : 03/01/2006

MessageSujet: Fan fic sur le RP   Jeu 26 Jan à 18:37

Chose promise, chose due. Enfin, voilà le premier chapitre, je pense que le deuxième sera près au plus tard demain vu que je suis en vacances tongue . Selon ce que vous en penserez, je la posterai sur SDK, comme ça, ça fera de la pub on peut-être qu'on trouvera enfin les trois planètes et les 6 gardes qui nous manquent ^^. Hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, après, à vous de voir si il faut un nouveau sujet pour le faire.

Version 2 : Avec chapitre, j'espère que ça passera mieux comme ça ^^


Chapter one : Visites indésirables au soleil levant


Du haut de sa tour, SniperZwolf étudiait. C’était un homme grand et maigre qui portait des lunettes qui ne lui servaient qu’a entretenir son image de savant fou. Il était penché sur un bouquin qui, rien que par sa taille, aurait découragé plus d’un érudit. A côté de lui, posée sur son bureau comme un trophée était une pierre. Assez quelconque d’apparence mais le magicien semblait y tenir plus qu’à tout autre chose dans cette pièce. Cette pierre lui appartenait depuis maintenant quelque années déjà, il l’avait confectionné dans ce qu’il appelait lui-même « l’expérience la plus réussie qu’il ait jamais entreprise ». Cette pierre était la mythique pierre philosophale.

SniperZwolf, bien que puissant magicien avait encore beaucoup de mal a l’utiliser. La dame était capricieuse et elle ne lui avait jusqu’à maintenant pour ainsi dire rien appris par rapport au savoir qu’elle contenait. Inutile de dire que l’expérience qu’il menait avait pour but d’arracher une nouvelle formule, ou un nouveau sort à cette pierre. Il entendait au loin, dans le village voisin des cris et des rires. Cette nuit aurait pu être spéciale pour lui aussi, c’était en effet le nouvel an. Mais à quoi bon le nouvel an si cette pierre continuait à rester muette, et il n’avait jamais été très social et n’avait pour ainsi dire jamais parlé à ces villageois.

La seule personne à qui il daignait parler de tant à autre était un ermite qui vivait dans la forêt qui bordait sa tour et ce simplement parce que lui aussi était magicien, bien que sa magie soit une magie très différente de la sienne. Cet homme lui apportait parfois quelque herbes rares qu’il trouvait dans cette forêt. SniperZwolf étant contre l’effort physique en général, il appréciait assez cette aide.

Tout à coup, il entendit un gémissement dans la salle d’à côté. Il releva la tête, ramenant ses cheveux en arrière et s’avança vers la porte, mi amusé, mi exaspéré. Il l’ouvrit et regarda la jeune fille qui se trouvait dans la pièce. Elle était prostrée dans un coin, essayant vainement de s’éloigner encore de l’homme qu’elle distinguait dans l’embrasure de la porte grâce à un pale clair de lune.

« Ma chère, vous venez de me sortir d’une expérience extrêmement importante, dans laquelle vous avez d’ailleurs un grand rôle à jouer. Cela ne va pas du tout, je ne pourrais jamais me concentrer si vous ne cessez pas ces gémissements méprisables. »
SniperZwolf s’approcha alors de la jeune fille et sortit de sa poche un flacon. Il lui fit boire de force le contenu malgré les cris désespérés qu’elle poussait et les larmes qui coulaient le long de ses joues. Elle s’endormit enfin et le magicien retourna à ses travaux, refermant soigneusement la porte derrière lui. Après plusieurs heures de recherche, il arrivait enfin au terme de son expérience, la potion était prête ! Il ne lui manquait plus qu’un ingrédient, tout à fait indispensable pour la majorité des potions qu’il confectionnait, le sang d’une vierge.

Il se leva alors lentement de son siège. Mais à ce moment là, un bruit retentit de la pièce. C’était une alarme qu’il avait mis en place tout autour de la tour pour ne jamais être pris par surprise si quelqu’un s’approchait. Cette forêt était loin d’être sure et il valait mieux être prudent. En effet, elle était habitée par de nombreux êtres qui venait d’un clan qui habitait au plus profond de la forêt. Ce clan était très peu connu et pourtant, c’est lui qui dirigeait en secret le pays depuis des siècles. Ce clan était nommé clan mibu. Les personnes qui le contrôlaient avait une force inimaginable. Le peu de gens qui connaissent ce clan les disent invincibles et fuient en permanence pour qu’ils ne les retrouvent pas. SniperZwolf connaissait bien évidemment ces histoires mais il était plus intéressé par ce clan qu’effrayé. Il voulait par tous les moyens connaître leur secrets pour repousser les limites de la science et découvrir de nouveaux pouvoirs grâce à sa pierre. Même si cela voulait dire partager ses découvertes avec eux et les rejoindre.

Il posa le flacon sur son bureau, outré qu’on ose le déranger en pleine expérience et se dirigea vers sa pierre. Il utilisa une des rares formules qu’il lui avait arraché et la pierre devint transparente. Il pourrait ainsi savoir de quoi il retournait sans quitter son bureau, il ne prendrait aucun risques.

En bas de la tour se trouvait trois personnes.
Il y avait une jeune femme que SniperZwolf avait déjà aperçu il y a longtemps. Elle avait des yeux rouges dont l’éclat ferait pâlir un mort, c’est d’ailleurs ce qui lui avait permis de la reconnaître. Elle était aussi très mignonne et cela avait particulièrement intéressé le magicien lorsqu’il l’avait entrevu il y a quelque années. Il savait qu’elle faisait partie des dirigeant du mythique clan mibu et supposa alors que l’homme qui marchait vers elle en faisait aussi parti. L’apparence et l’attitude de cet homme était en totale contradiction avec l’aura qu’il dégageait. Malgré ses sourires et ses plaisanteries, on comprenait au premier regard qu’on portait que lui que tuer faisait partie de ses activités quotidienne et que ça ne le dérangeait pas plus que de boire une bouteille de sake. La troisième personne ne semblait pas connaître les deux autres. Il se cachait même d’eux ; écoutant leur conversation. Il devait avoir à peu près le même age que le mibu mais semblait beaucoup moins dangereux que lui. Il était grand, musclé. Le genre de gars que les fille s’arrachent. Mais SniperZwolf n’était pas une fille, et cet homme était roux. Pour une raison inconnue, il détestait les roux.

Le mibu, qui venait d’arriver s’adressa à la fille aux yeux rouges.
« Bonjour Iris, que fais tu près de cette tour de si bon matin ?
Qu’es que tu fais là toi, tu ne devrais pas batifoler avec tes charmantes amies ? Pour ce que je fais là, j’ai simplement cru entendre quelque chose dans cette tour»
Le jeune homme avait bu, cela se voyait et il était évident qu’Iris n’appréciait pas la chose. Caché derrière un buisson, le deuxième homme les espionnait. SniperZwolf rie par devers lui en le voyant.
Je crois que cet homme ne se rend pas compte à qui il a à faire. Ces mibus savent déjà que tu es là crétin.
Comme pour confirmer ce qu’il pensait, le mibu répondit :
« Mes amies se sont endormies, elle n’ont pas autant de résistance que moi à l’alcool. J’ai donc décidé d’aller me balader dans la forêt, puis j’ai senti que tu étais par ici grâce à ton aura, je me suis donc précipité pour venir te voir. Il me semble d’ailleurs que cet homme qui nous espionne nous sous-estime au point de penser qu’on ne sent même pas son aura »
Il avait dit cela en riant mais une lueur meurtrière s’était allumé alors qu’il parlait de l’inconnu.
« Et voilà, tu as encore bu. Tu es vraiment pas sérieux ! Akira, une planète se doit d’être l’exemple du clan et toi tu n’arrête pas de boire et de t’amuser avec ces filles sans cervelle qui te voue une adoration sans borne pour la simple raison que tu es une planète. Et pourquoi s’occuper de ce vermisseau, tu ne sens pas son aura, il ne nous arrive pas à la cheville ! »
Malgré ce qu'elle disait, Iris fit le tour des buissons pour prendre l'inconnu à revers. De son côté, Akira essayait vainement de se défendre de ses accusations.
« Iris, je n'ai pas tant bu que ça, j'ai simplement accompagné mes invitées, et comme je l'ai déjà dit, je tiens beaucoup mieux l'alcool qu'elles. Par contre, si tu pouvais arrêter de crier, j'ai un de ses mal de crâne ce mat… »

Il fut coupé par l’homme qui les espionnait, il avait compris le manège d’Iris et avait finalement décidé de se montrer, comprenant que sa dissimulation était inutile contre eux. Il était très excité car il s’était rendu compte qu’il avait enfin trouvé des adversaires dont il ne se débarrasserait pas en quelque secondes.
« Bonjour je suis Sadayo Hiro, plus connu sous le surnom de l’ange ardent, je m’en voudrais de vous déranger en pleine discussion mais je ne me tiens plus lorsqu’on parle de filles et de sake »
Et il éclata d’un grand rire, avant de se rendre compte que, premièrement, aucun des deux n’avait réagi à la mention de son surnom, ce qui était plutôt rare, et deuxièmement que le seul à rire était lui. Il arrêta brusquement son hilarité et regarda les deux personnes qui lui faisait face. Il tiqua sur la fille, et la déshabilla du regard pendant 10 bonnes secondes avant de voir ses yeux.
Calmons nous, ce n’est pas le moment de penser à ce genre de choses. J’ai l’impression que cette fille pourrait me découper en moins de temps qu’il ne faut pour le dire ! ……….Enfin, des adversaires intéressants…
Voyant qu’aucun des deux ne prenait la parole pour lui répondre, il continua sur sa lancé :
« Bon, il me semble que cette charmante demoiselle était intrigué par cette tour, je pense donc que vous allé entrer dedans. Si vous trouvez des personnes qui se disent appartenir à un clan étrange, faite le moi savoir, cela m’intéresserait au plus haut point. Et vous ma jolie, n’aller pas esquinter votre joli visage, ce serait tellement dommage .»
Il avait sortit cette dernière phrase sans s’en rendre vraiment compte, et ne se rappela qu’après ce qu’il s’était dit quelque seconde auparavant.
Chassez le naturel, il revient au galop……

Les deux mibus se retournèrent pour entrer dans la tous sans répondre à Sadayo. Ce n’était qu’un humain, il ne valait donc pas la peine qu’on y fasse attention. Sadayo les regarda partir et se coucha par terre, sifflotant une chanson que lui avait apprise sa dernière compagne. C'est-à-dire une prostitué, la nuit dernière, qui avait succombé à son atout majeur, qu’il nommait lui-même Flash séducteur. Une technique infaillible pour ne jamais passer une nuit seul.
Voyant les deux mibus arriver, SniperZwolf fit fonctionner une magie qu’il avait depuis longtemps mise en place. Ainsi, toutes ses possessions se retrouvèrent dans une dimension parallèle. Mieux valait ne prendre aucun risque quand on avait à faire aux mibus…. Il réveilla aussi quelque démons qu’il gardait en réserve dans les catacombes de sa tour.
Il décida ensuite de s’occuper du rouquin. Après tout, il s’était lui-même allongé tout près de l’endroit où il avait planté l’une de ses chérie. Une plante carnivore, nourris par ses bons soins et par sa magie, elle avait donc pris des proportions gigantesque, faisant près de deux mètres de haut, bien qu’elle sache rester très discrète tant que son maître ne lui a pas donner l’ordre d’attaquer. SniperZwolf la sortit de son sommeil et celle-ci sortit de terre lentement pour prendre connaissance de l’homme qu’elle devait éliminer. Cela faisait longtemps que son maître n’avait pas reçu de visiteur importun, et elle avait faim. Sadayo regardait le ciel, inconscient du danger jusqu’au moment où il vit la tête de la plante à deux mètres au-dessus de la sienne.
« Haaaaa, qu’est ce que c’est que ce truc !! »
Bon sang, ça m’a surpris, je m’étais même pas rendu compte qu’il y avait une plante à côté de moi. Héhé, un peu d’exercice de fera le plus grand bien…
Il sortit le sabre qu’il avait à la ceinture et s’avança vers la plante. Celle-ci eu un moment de recul, c’était la première fois qu’un humain s’avançait vers elle comme ça, sans aucune peur. Cet instant lui fut fatal, le ronin la découpa sans difficultés.
Bon, il doit y avoir un imbécile dans cette tour qui m’en veut de l’avoir dérangé. Je crois que je vais y aller moi aussi finalement.
« Hé, vous deux, attendez moi, je crois que vous pourriez avoir besoin de moi, je vais venir finalement »

SniperZwolf qui regardait la scène du haut de sa tour à travers sa pierre fut terriblement vexé. Sa plante chérie, découpé si facilement. Sa haine des rouquins n’était pas près de se dissiper.
Il utilisa alors à nouveau sa pierre et marmonna un nouveau sort pour se faire entendre en dehors de sa tour.
« Alors rouquin, vous n’avez pas apprécié ma plante ? Entrez donc, je tiens à vous faire regretter moi-même d’avoir troublé la quiétude de cet endroit.
Effectivement, je n’aime plus les fleurs depuis que j’ai offert une rose à une fille qui me l’a renvoyé à la tête. Et je suis pas un rouquin. Montrez vous lâche ! »
Ne recevant pas de réponses, Sadayo lança une corde vers le haut de la tour. Celle-ci s’accrocha à une fenêtre au deuxième essais. Il entreprit alors la montée après avoir lancer un clin d’œil à Iris. Cette dernière le regarda avec mépris. Cet homme était exactement le genre de type qu’elle détestait, arrogant, superficiel et faible. Elle se retourna vers Akira :
« Bon, je te laisse t’occuper de cette affaire, cet idiot m’a énervé. Je vais rentrer maintenant »
Elle le planta là et repartit en vers l’endroit où le clan mibu avait élu domicile depuis maintenant plusieurs siècles. Akira la laissa partir. Il connaissait bien Iris et son caractère, et puis elle n’avait pas tort, ce gugusse portait haut la flamme de la connerie. Enfin, il fallait bien que quelqu’un s’occupe de lui et du magicien fou qui habitait cette tour… Il se retourna vers la tour et traversa la grande porte……
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CheeLine
Encapuchonné
CheeLine

Nombre de messages : 433
Localisation : Valinor
Date d'inscription : 03/01/2006

MessageSujet: Re: Fan fic sur le RP   Mer 1 Fév à 19:41

Voilà le deuxième chapitre que vous attendiez tous. En espérant qu'il vous plaira.


Chapter two : Prologue à la chute


SniperZwolf observait toujours la scène grâce à se pierre. Il esquissa un sourire en voyant Iris repartir.
Une de moins !
Sadayo l’exaspérait, comment pouvait-il le sous estimer au point de croire qu’il suffirait de monter par l’extérieur pour arriver directement jusqu’à lui…… Il fut tiré de son observation par les cris de la jeune fille. Il retourna dans la pièce où elle était enfermé. La fille cria de plus belle en le voyant. Il la gifla et elle retomba lourdement par terre en pleurant.
« Si j’étais toi, je profiterai un tant soit peu des derniers moments qu’il me reste à vivre. Et en silence s’il te plait. »
Mais elle continua à crier dès que SniperZwolf eu quitté la pièce. Il revint alors vers la jeune fille terrifiée et lui fit boire encore une fois de la potion. Elle s’endormit. En revenant vers sa pierre, il s’aperçut que le sort qu’il avait jeté pour se faire entendre avait continuer à fonctionner pendant tout ce temps.
Et bien voilà qu’ils sont au courant de ma petite prise maintenant…
« Désolé pour ce contre temps mes amis. Je suis tout à vous maintenant. Je vais vous montrer que venir jusqu’à moi ne sera pas, comme vous le pensez, une partie de plaisir. Vous êtes ici sur mes terres, et un magicien est toujours beaucoup plus fort sur ses terres. »

Sadayo montait toujours. Il avait entendu les cris de la jeune fille et toutes ses hormones mâle avaient bondi.
Je vais me la jouer chevalier romantique, elle ne pourra que me tomber dans les bras !
De son côté, Akira avait été assez surpris d’entendre ces cris. Il avait toujours pensé que seul les mibus faisaient des expériences sur les humain.
Peut-être que cet homme fait aussi parti des mibus…
« Je m’appelle Akira, je fais partie de la classe dirigeante des mibus, en tant que planète. Parlons en privé s’il te plait, il me semble que nous avons des choses à nous dire »
SniperZwolf était enchanté de cette proposition, peut-être allait-il lui demander de travailler avec eux. Ainsi il pourrait sûrement apprendre de nombreuses choses inconnues par les simples mortels.
« Il n’y a aucun problème ma chère planète. Je vous attend. Débarrassez-vous de cet huluberlu qui vous précède et venez jusqu’à moi.

De son côté, Sadayo n’en revenait pas. Il avait trouvé les mibus qu’il recherchait. Mais si le gars était un mibu, alors la fille aussi….. Il se laissa glisser le long de la corde et courut vers la forêt pour aller la retrouver bien qu’il ne sache pas du tout dans quelle direction elle était partie.
Akira regarda l’humain se précipiter à l’intérieur de la forêt. Décidément, jamais il ne comprendrait cet homme, à la fois stupide et prétentieux, Iris l’avait bien jugé… SniperZwolf laissa quant à lui couler une larme en voyant le rouquin partir. Il aurait tellement voulu que la planète le massacre devant ses yeux.
« Laissons ce pauvre idiot à ses affaires et revenons aux notre si vous le voulez bien mibu, montez je vous en pris. Si les quelque démons que j’ai éveillé ne vous arrêtent pas trop longtemps, vous devriez pouvoir me rejoindre d’ici une petite demi heure. »
Akira fulminait, cet humain avait l’audace de le mettre à l’épreuve.
Je vais le massacrer quand je vais le voir celui-là. J’espère au moins que ce n’est pas ce stupide docteur qui formait les gens dans la région il y a quelque années…
Akira respira profondément avant de prendre la parole, histoire de ne pas noyer le magicien sous un flot d’injures inutiles.
« Connaissez-vous un mibu en particulier ? »
« Non, j’ai été formé à Kyoto, à l’académie de magie, dont j’étais le meilleur élément qu’il ait eu depuis de nombreuses années. » SniperZwolf avait dit ça car il ne voulais pas que cette planète le prenne pour un magicien de bas étage. Ce qui selon lui aurait été une grossière erreur. « La façon dont j’ai connu votre clan ne regarde que moi. Et vous, que venez vous faire dans ce coin de la forêt ? »
Akira était plutôt soulagé de l’entendre confirmer qu’il n’était pas ce docteur. Cela faisait un soucis de moins.
« Je me fous de la façon dont tu as connu clan. Et quelque soit ta réputation chez les humains, sache que tu es encore très loin d’avoir le niveau nécessaire pour me défier comme tu le fais. Tu risquerais de mourir plus tôt que tu ne l’aurais prévu !

Sadayo était revenu assez vite vers la tour, dès que son cerveau eut repris le dessus sur les parties charnues de son être.
Il avait décidé de se cacher encore, espérant que le mibu serait trop occupé avec son hôte pour s’apercevoir de sa présence.
Il savait bien qu’il n’avait que peu de chances que la planète lui divulgue des informations de son plein grès vu l’opinion qu’il avait de lui. Apparemment, sa technique avait été la bonne, il avait ainsi appris que ce magicien connaissait lui aussi le clan mibu, ce qui pourrait s’avérer très utile. Voyant comment s’orientait la discussion, Sadayo décida d’intervenir. Ce magicien pourrait être très utile, il ne fallait pas que le mibu s’en occupe au vu de ses intentions. Il s’avança vers le mibu.
« Je suis de retour ! Rassure toi, je viens en ami, je voudrais alléger ta tache. Je vais m’occuper de cet homme là-haut. Tu peux retourner avec tes amies, elles doivent commencer à se languir de toi maintenant »
Sadayo savait qu’il jouait serré, cet homme était fort, sûrement beaucoup trop fort pour lui, mais le jeu en valait la chandelle, le magicien pourrait lui être utile dans sa recherche des mibus.

SniperZwolf n’avait rien loupé de la scène.
Ce rouquin est revenu spécialement pour se prendre une raclée… Non mais j’y crois pas, il demande à ce mibu l’autorisation de me rencontrer. Peut-être a-t-il oublié que c’est moi le maître des lieux…Et ce mibu qui, finalement, ne cherche qu’à me tuer…quel rustre !
« Eh bien messieurs, je crois que vous avez oublié un paramètre important dans votre discussion. Moi. Je ne vois pas ce qui peut vous faire croire qu’aucun de vous arrivera jusqu’à moi. Il serait bon pour vous deux d’arrêter de me sous estimer. Je pourrais par exemple révéler le grand secret des mibus…qu’en dites-vous mon petit Akira ? » SniperZwolf était en plein bluff, il ne connaissait rien à ce secret à pars le fait qu’il existait, mais cela ferait sûrement réagir le mibu.

Sadayo comprit que le mibu n’accepterait pas sa proposition après cette tirade. Mais il devait par n’importe quel moyen arriver à convaincre le magicien de l’aider. Il passa devant Akira sans attendre sa réponse et fonça à l’intérieur de la tour….ou plutôt, il en avait l’intention. Une main le prit par le col et le ramena sans douceur en arrière.
« Toi, tu attend là »
C’était Akira, son visage avait complètement changé, pour la première fois, on voyait réellement qu’il faisait parti des cinq planètes, groupe d’homme et de femme tous plus puissant les uns que les autres spécialement choisis pour protéger le clan mibu.
« Comment as-tu appris ce secret ? Même certaines planètes n’en savent rien…. »
Sadayo regarda Akira. Il ne valait mieux pas le chercher maintenant. Il était passé en mode sérieux.
Je vais resté en arrière, je pourrais sûrement apprendre certaines choses de toute manière.
Il laissa Akira entrer dans le château et alla se recoucher à côté du cadavre de la plante.

Sniper était très fier de lui, le mibu n’avait pas douté une seconde de la véracité de ses propos.
« Haha mibu, vous commencez enfin à me prendre au sérieux. Montez donc jusqu’à moi si vous tenez tellement à avoir la réponse à vos questions. Ce serait vraiment dommage qu’une personne de plus connaisse ce secret que vous tenez tellement à cacher ! »
« Très bien, j’arrive. Quel chemin je dois prendre pour te rencontrer magicien ? »
« Oh, c’est très simple, passe par la grande porte après le pont-levis, et monte le plus haut possible. Bien sur, il faudra éviter les pièges en cours de route. Je vous attendrai ici. »
Akira commençait singulièrement à être énervé maintenant. Cet homme jouait avec lui, il allait lui apprendre la terreur du clan le plus puissant du Japon.
« Attend moi, j’arrive. »
Il se précipita à l’intérieur de la tour et tomba la tête la première dans le premier piège de SniperZwolf . Une trappe s’était ouverte sur un bain de boue.
« Haha mon petit Akira devra changer de bottes en rentrant » dit-il en éclatant de rire.
Bon reprenons notre sérieux.
SniperZwolf fit apparaître sur le pont-levis un démon de force moyenne qui avança lourdement vers la planète. Il interrompit soudain sa contemplation du mibu en train de nettoyer ses bottes en maugréant, il avait senti quelque chose d’inhabituel aux alentours de la tour. Une nouvel individu était là.

Depuis une dizaines de minutes qu’il était tranquillement couché, Sadayo réfléchissait. Cet homme dans la tour pouvait se révéler très utile en fin de compte, il connaissait les mibus lui aussi… Il fallait absolument qu’il le rencontre. Cependant, depuis qu’il s’était éloigné, il avait aussi senti grandir en lui le sentiment d’être observé. Il était maintenant à peu près sur que, bien qu’il ne sente aucune auras, quelqu’un se trouvait caché derrière les arbres, à l’intérieur de la forêt. Il se leva d’une manière qu’il voulait très naturelle et se dirigea lentement vers l’orée de la forêt d’Aokigahara.

# Trois heures auparavant… #

Une ombre passe d’arbre en arbre…
Nilrem connaissait bien cette forêt, cela faisait douze ans qu’il y habitait. Vivant en ermite, loin de toute civilisation, fuyant les hommes autant qu’ils le fuyaient. C’était un magicien. Même si il avait perdu ses pouvoirs peu après sa naissance pour une raison qu’il ignorait, il pouvait encore manipuler l’ombre et la lumière et était devenu un maître dans cet art. Il était grand et fin, habillé d’un longue cape à capuchon qui aurait pu laisser entrevoir son visage si celui-ci n’était pas sans cesse noyer dans l’ombre. En effet, Nilrem s’était privé de la vue en même temps qu’il était entré dans la forêt maudite pour se punir d’une faute qu’il avait commise.
Voilà deux jours qu’il avait quitté sa grotte, ne rencontrant presque personne, les habitants de la forêt avait appris à le craindre, il se laissait tranquillement guider pas ses pas, laissant filer son esprit au grès de ses envies. Enfin, c’est ce qu’il faisait jusqu’à il y a une heure. Il avait sentit, ou plutôt eu la vague impression qu’il allait se passer quelque chose. N’ayant rien de mieux à faire, il s’était dirigé vers le lieu que lui indiquait cette intuition. Une tour plus ou moins délabré dans laquelle habitait une vieille connaissance. Jamais il ne s’était vraiment lié à lui parce qu’il savait qu’il voulait rejoindre le clan mibu pour ses expériences . Et les mibus représentaient tout ce que Nilrem haïssait.

Il arriva enfin au pied de la tour après deux heures et demi de marche soutenue. Deux hommes étaient présents. Nilrem s’était caché des visiteurs et était resté à l’orée de la forêt, faisant disparaître son aura, comme lui avait si bien appris son maître. Ecoutant patiemment, il comprit que ces étrangers n’étaient pas du goût de SniperZwolf. L’un d’eux était mibu…de plus, un des dirigeant de ce clan diabolique. Il entendit SniperZwolf parler du secret et comprit petit à petit que sa vengeance à l’encontre des mibus allait peut-être enfin arriver. Mais cette accès de joie lui fit oublier un instant de se cacher et, perdu dans ses pensées, il n’avait pas fait attention au jeune ronin qui s’était dirigé lentement dans sa direction. Il était découvert.

Sadayo sursauta, il avait vu une ombre envelopper les arbres juste devant lui.
Bon sang, un autre mibu, je pense que cette fois, il va falloir combattre.
Il sortit son sabre et cria :
« Qui que tu sois, sors de là. Je ne suis pas très patient et je n’aime pas vraiment me faire espionner alors répond vite. »
Nilrem sortit de l’abris des arbres et regarda l’homme qui lui faisait face. Il était très sur de lui et ne le craignait pas du tout.
Et bien, il ne manque pas de courage, il a pourtant vu un peu de mon pouvoir. Cela aurait suffi à plus d’un homme pour prendre ses jambes à son cou.
« Je suis Nilrem, peut-être me connais-tu sous le nom de l’usurpateur. On m’a désigné ainsi à l’extérieur d’Aokigahara, mais cela fait bien longtemps. »
Voyant que le ronin avait sortit son sabre, Nilrem décida de lui montrer qu’il n’était pas n’importe qui. Il mit en marche son pouvoir et imagina une ombre au-dessus de la tour. Immédiatement, le soleil se voila et la luminosité baissa. Il entreprit ensuite de faire apparaître une vive lumière tout autour de lui. C’était un coup qui ne présentait aucun danger et ne nécessitait quasiment aucun efforts mais il était impressionnant et c’était tout juste l’effet que Nilrem voulait produire. Le samouraï ne recula pas.
« Cela doit effectivement faire un petit moment que ce surnom t’as été donné car je ne te connais pas du tout, sous aucun des deux noms que tu m’as donné. Puisque tu t’es présenté, je vais le faire à mon tour. Je suis Sadayo Hiro, et les gens m’ont aussi donné un petit surnom : l’ange ardent. Je ne pense pas que tu sois un ennemi, et j’ai des affaires à régler avec un certain magicien et un mibu. »
Sur ce, il rengaina son sabre et retourna vers la tour. Il prit la corde qu’il avait accroché à une fenêtre et entreprit d’escalader la tour.

Nilrem regarda le ronin dont il n’avait pas pris la peine de se souvenir du nom gravir petit à petit le mur et arriver finalement à la fenêtre où la corde était accrochée. Il rie intérieurement, se demandant comment cet homme pouvait croire que SniperZwolf se laisserai abuser par une ruse aussi minable. Il s’apprêtait à repartir quand il se souvint du mibu qui se trouvait dans le château. Il se dirigea vers la grande porte mais vit que celle-ci était obstrué par un démon que SniperZwolf avait invoqué. Il rie encore et retourna se cacher parmi les arbres pour reprendre sa veille attentive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fan fic sur le RP
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Samurai Deeper Kyo :: Autres :: Blabla...-
Sauter vers: